Ouvrages collectifs et catalogues d’exposition

— « Seduce », in The Custom-House of Desire, A Half-Century of Surrealist Stories, traduction et introduction de J. H. Matthews, University of California Press, Berkeley Los Angeles London, 1975. Traduction de « Séduire », L’Archibras n° 2, octobre 1967.

— « L’élision de l’élite », traduit en allemand in Die veredelte Gesellschaft, sous la direction de Berking/ Évard/ Schwengel, Königshausen & Neumann, 1988. La version française paraît dans La Morsure du présent, Jean-Michel Place, 1994.

— « Breton rêve de Vaché », in catalogue Nantes et le surréalisme, Musée des Beaux-Arts de Nantes, décembre 1994.

— « Le café surréaliste », in catalogue Théories des cafés, IMEC  éd. / éd. Éric Koehler, Musée des Beaux-Arts de Caen, 1997. Version espagnole : « El café surrealista », in Gérard-Georges Lemaire, Teorías de los cafés, éd. de l’IMEC / éd. Éric Koehler, 1998.

— « Sic, Nord-Sud et Littérature », in Pierre Albert-Birot, Laboratoire de modernité, colloque de Cerisy, sous la direction de Madeleine Renouard, Jean-Michel Place, 1997.

— « Les durées surréalistes », traduit en japonais in La Portée du surréalisme – langage, inconscient, pluralité, Tokyo, sous la direction de Masao Suzuki, 1998.

— « Breton, Bataille et la guerre d’Espagne » et « Numance et la guerre d’Espagne », traduits en espagnol dans le catalogue El surrealismo y la guerra civil española, Musée de Teruel, octobre-décembre 1998.

— « La carpa estrellada » [traduit « Le chapiteau étoilé », Mélusine n° 18, nov. 1998], Isabel Navarro Segura (ed.), Internacional constructivista frente a Internacional surrealista, Tenerife, 1999.

— « L’âge d’or des surréalistes », traduit en espagnol in Luis Buñuel y el surrealismo, sous la direction d’Emmanuel Guigon, collection La Edad de Oro, Museo de Teruel, 2000.

— « Paris-Barcelone-Paris. Le boomerang surréaliste » in catalogue Paris Barcelone, de Gaudi à Miró, exposition du Grand Palais, octobre 2001-janvier 2002, Réunion des musées nationaux. Avec versions en espagnol et en catalan, dans deux catalogues du Museo Picasso, Barcelona, février-mai 2002.

— « Le portrait du grand nombre », traduit en espagnol et en anglais in catalogue Antonio Saura, Caja Duero, Salamanca. 2002.

— « André Breton collagiste », traduit en espagnol in El Surrealismo y sus imágenes, Fundación cultural Mapfre Vida, Madrid, 2002.

— « Torres-García ou comment construire un tableau », traduit en espagnol in catalogue Joaquín Torres-García, un mundo construido, Museo collecciones ICO, Madrid, octobre 2002-janvier 2003.

— « Le surréalisme est-il soluble dans la démocratie ? », traduit en italien in Traiettorie della Modernità, Il Surrealismo all’alaba del Terzo Millenio, a cura di Germana Orlandi Cerenza, Lindau, Turin, 2003.

— « Torres-García ou comment construire une ville », traduit en espagnol et en catalan dans deux catalogues Torres-García, Museo Picasso, Barcelona, novembre 2003-avril 2004.

— « Nelly Kaplan, la page, le drap et l’écran » in Nelly Kaplan le verbe et la lumière, sous la direction de Mireille Calle-Gruber et Pascale Risterucci, L’Harmattan, 2004.

— « Autruche Dada », in catalogue Dada, sous la direction de Laurent Le Bon, éd. Centre Pompidou, 2005.

— « Breton rêve de Domínguez », in catalogue La part du jeu et du rêve, Oscar Domínguez et le surréalisme 1906-1957, Musées de Marseille et éd. Hazan, juin-octobre 2005.

— « Le neveu d’Oscar Wilde », in catalogue Arthur Cravan le neveu d’Oscar Wilde, sous la direction d’Emmanuel Guigon, Musées de Strasbourg, 2005.

— « L’art magique de Joseph Steib », in catalogue Le salon des rêves Joseph Steib, sous la direction d’Emmanuel Guigon, Musées de Strasbourg, 2006.

— « Logique dormante du Manifeste du surréalisme », in Manifesto 24, sous la direction de Bruno Pompili, Crav, éd. Graphis, Bari, 2006.

— « Futur futuriste, présent dada et temps sans fil surréaliste » et « Le souvenir de l’avenir », in Surrealismo Siglo 21, actes du colloque de l’université de La Laguna, sous la direction de Domingo-Luis Hernández, Santa Cruz de Tenerife, 2006. Ces deux textes sont traduits en espagnol dans la revue La Página (Santa Cruz de Tenerife), n° 64-65, 2006.

— « De Sylvionis Perlsteinis collectione, à la manière de Spinoza et d’Alfred Jarry », (en coll. avec Emmanuel Guigon) in catalogue Busy going crazy collection Sylvio Perlstein, avec traduction en anglais, coédition Fage et La Maison rouge, Paris, 2006.

— « L’automatisme pierre de touche du temps », versions en français, espagnol et anglais (« Automatism, the Touchstone of Time »), in catalogue Éxodo hacia el sur, Oscar Domínguez  y el automatismo absoluto 1938-1942, Iodacc, Santa Cruz de Tenerife, 2006.

— « Isamu Noguchi dans les replis de l’argile », traduit en espagnol et en anglais in catalogue Metarmofosis en barro : Noguchi en Kamakura, Fundación Ico, Madrid, 2006.

— « Le temps sans fil surréaliste », in La conception du temps humain et ses métamorphoses dans la littérature française, actes de colloques de l’Université de Tokyo, textes en français et en japonais, sous la direction de Masanori Tsukamoto, avril 2007.

— « La modernité et le sacré », in Ronchamp l’exigence d’une rencontre, Le Corbusier et la Chapelle Notre-Dame du Haut, Fage éditions, Paris 2007.

— « Le bois est dans la boîte », in catalogue Yolande Fièvre, Halle Saint Pierre, Paris, 2007.

— « Loup y es-tu ? » traduit en espagnol (« Lobo, ¿estás ahí? ») et en anglais (« Wolf, Are You There? ») in catalogue Carmen Calvo, Ivam, Valencia, 2007.

— « Les photomontages idylliques de Grete Stern », in catalogue Grete Stern Berlin-Buenos Aires, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon, Panama Musées, 2008.

— « Arp Pile ou Face », in catalogue Art is Arp, Les Musée de la Ville de Strasbourg, 2008. Traduit en allemand in Art is Arp, Arp Museum Bahnhof Rolandseck, 2009.

— « Witold Gombrowicz ou la séduction des âges », in Hypnos, sous la direction de Frédérique Toudoire-Surlapierre et Nicolas Surlapierre, éd. L’Improviste, 2009.

— « Eugenio Granell & André Breton » (en coll. avec Emmanuel Guigon), en français et traduit en espagnol, in catalogue Los Granell de André Breton / Sueños de amistad, Galería Guillermo de Osma, Madrid, 2010.

—  « La quatrième vie de Charles Fourier », in catalogue L’Écart absolu Charles Fourier, Les presses du réel, Musée des Beaux-arts et d’Archéologie de Besançon, 2010.

— « Grandville philosophe du déguisement », in catalogue Un autre monde Grandville Un autre temps, Sylvana ed., Musée du temps Besançon, 2011.

— « Chatons de bagues et revolver-joujou », in catalogue Bijoux d’artistes, Une Collection, Sylvana ed., Galerie du Crédit municipal de Paris, 2012.

—  « Matta, l’être-hommonde » (en coll. avec Emmanuel Guigon), in catalogue Matta, Du surréalisme à l’histoire, ed. Snoeck / Musée Cantini Marseille, 2013.

— « La peinture animée du rêveur surréaliste », traduit en espagnol dans le catalogue El surrealismo y el sueño, Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid, 2013 ; traduit en anglais dans le catalogue Surrealism and the dream, Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid, 2013.

— « Équations surréalistes », in catalogue Objets mathématiques, Sylvana ed., Musée du temps Besançon et Université de Franche-Comté, 2014.

— Texte de Georges Sebbag (extraits) in catalogue La maison de verre André Breton initiateur découvreur, Les éd. de l’Amateur, Musée de Cahors Henri-Martin, 2014.

— « André Breton et l’amour fou », traduit en anglais in catalogue What we call love. From Surrealism to now, sous la dir. de Christine Macel et Rachael Thomas, IMMA, Dublin, 2015.

— « Utopie : la révolution en question » et « Rêve : un manifeste du rêve manifeste », traduits en anglais par Paul Hammond in Surrealism : Key Concepts, edited by Krzysztof Fijalkowski and Michael Richardson, Routledge, London and New York, 2016.