Préfaces

« Le pavillon noir du temps », préface à la réimpression de La Révolution surréaliste(1924-1929), Jean-Michel Place, mai 1991.

« Flash black sur la Guyane des années trente », préface à la réédition de Retour de Guyane de Léon-Gontran Damas, Cahiers de Gradhiva, Jean-Michel Place, 2003.

« Wifredo Lam, sept centimètres au-dessus des yeux », préface au catalogue Wifredo LamOrichas, avec traduction en espagnol, galerie Thessa Herold, printemps 2006.

« Claude Caroly lithophotographe », préface du catalogue Une pierre dans mon jardin que cache la forêt !, photographies de Claude Caroly, Maison de la pierre, 2006.

souvenirs-de-la-maison

Préface à Souvenirs de la maison des vivants de Charles B. Jameux, AG éditions, 2008.

BULLETIN international du surrealsime

« Bulletin international du surréalisme / Prague-Tenerife-Bruxelles-Londres, 1935-1936 » Préface à la réimpression du Bulletin international du surréalisme, L’Âge d’homme, 2009.

« Matta est à tout », préface du catalogue Matta, galerie Thessa Herold, 2015.

« Dans la volière de Max Ernst », et trad. anglaise « Inside Max Ernst’Aviary », préface au catalogue Birds on the Wire / Max Ernst 1921-28, Sotheby’s, London, 2017.

« Hasard objectif / Cent photos (1900-2005) », préface du catalogue de l’exposition « El azar objetivo », TEA Tenerife Espacio de las Artes, Colleción Ordóñez-Falcón de Fotografía / 08. L’exposition s’est tenue 22 mars 2018 au 15 juillet 2018. La traduction espagnole (« Azar objetivo / Cien  fotografías (1900-2005)  » ouvre le catalogue qui s’achève sur la préface en français et sa traduction en anglais (« Objective Chance / One Hundred Photos (1900-2005) ». Ce catalogue de 232 pages reproduit 122 photos. Georges Sebbag est le commissaire de l’exposition.

« Le vol d’une libellule dans un portfolio », préface traduite en espagnol (« El vuelo de una libélula en un porfolio ») dans le catalogue de l’exposition « Max Ernst : Historia natural (1926) », Museo de arte abstracto español, Fundación Juan March / Cuenca, 16 novembre 2108 – 24 mars 2019 ; Museu Fundación Juan March / Palma, 26 juin-7 septembre 2019 (le catalogue reproduit les 32 planches de Max Ernst).